Mon commentaire du roman “AMERE” d’Angélique Maurin

Ecriture enchanteresse pour une symphonie bouleversante !

Tout d’abord, il y a cette couverture raffinée avec une silhouette bleue gracile, gracieuse et anonyme, la féminité personnifiée où chaque femme peut se reconnaître. Puis vient ensuite le titre : “Amère”, qui m’a interpelée. L’amertume, on l’aime ou on la déteste, il n’y a pas de demi-mesure ! Et dans mon cas, rien que le mot me fait déjà grincer des dents… Avais-je envie de lire ce livre au titre âpre et peu engageant ? Un livre qui aborde le sujet délicat de la non moins délicate relation fille-mère ? Je dois bien avouer ma perplexité. Puis, je me suis mise à le lire, tout de même, je n’allais pas me laisser influencer par des impressions hâtives, basées sur un seul mot-titre auréolé négativement !

Alors, j’ai été emportée, enchantée, euphorisée ! Le style est imagé, fleuri, délicieux, un plaisir de lecture dont je ne me suis pas lassée tout au long des 400 pages de l’E.book, que j’ai dévoré en deux jours (c’est une première !). L’histoire de ces femmes constituée en une mosaïque minutieusement élaborée, où je suis alternativement chacune d’elles Diane, Edmée, Sophie, m’a époustouflée. Avec elles, j’ai traversé une palette inimaginable d’émotions diverses aux arômes tous plus riches les uns que les autres. J’ai été tour à tour horrifiée, atterrée, émue aux larmes, séduite, extatique, passionnée, déprimée, subjuguée…

La palette des thèmes est elle aussi très variée, la maternité, la filiation, l’héritage, la fatalité ou la liberté individuelle, les choix conscients ou inconscients. Toute la richesse d’une vie humaine et ses interrogations !

Amère est un livre d’exception à ne surtout pas manquer, qui m’a bouleversée.

 

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.