Le “Spleen” est en promo à 0,99€ – Extrait cadeau pour vous…

Mardi 10 mai 2011

C’est arrivé Vieille Branche !

Noé est né ce matin. Olie m’a réveillé à deux heures, elle se contorsionnait de douleur. Le petit a pourtant mis sept heures avant de montrer le bout de son nez. Il est trop adorable, mais je n’osais pas le porter, tant j’avais peur de mal m’y prendre. Olivia a ri en me voyant si gauche et emprunté. Alors j’ai quand même fait l’effort de le tenir contre moi, il est si minuscule. Je suis mort de trouille en pensant à cette nouvelle responsabilité, mais je suis trop, trop heureux !

Samedi 14 mai 2011

Hé l’Affreux ! ça y est, Olie et moi avons définitivement basculé dans la sphère très prisée des heureux parents.

A peine rentrés de la maternité, hier matin, nous avons franchi le seuil avec Noé dans les bras, pour la toute première fois. Là, nous nous sommes regardés avec ma femme en se disant que le grand jour était enfin arrivé. A partir de ce moment nous serions trois et les choses allaient changer radicalement, du moins c’est ce qu’on entend dire à propos de l’arrivée d’un enfant. Mais je crois que ni elle ni moi n’avions conscience de ce que cela signifiait réellement.

Samedi 16 juillet 2011

Maintenant l’Ami, je vois un peu mieux ce que l’on entend par « changement radical » et « rien n’est plus pareil ». En fait, le couple passe d’une relation à deux où chacun des membres se soucie uniquement de l’autre (et accessoirement aussi un peu de lui-même !) à une relation à trois où les deux parents ne se soucient plus exclusivement que du troisième larron, jours et nuits… à chaque instant !

Eh là, mon ami, il y a un tel épuisement physique et nerveux, qu’il n’y a plus guère d’énergie pour l’autre ou pour soi-même. Ce qui me rassure pourtant un peu, c’est que :

  • Nous avons tellement d’amour pour ce petit-là que l’on peut facilement tout endurer pour lui (du moins, j’espère !)

  • Notre couple est (à priori) suffisamment solide pour surmonter cette épreuve

  • Cela n’est pas censé durer éternellement (même si on a parfois l’impression du contraire)

Quoiqu’il en soit, je tiens à faire ma part du job et je contribue avec dévouement aux soins divers et variés relatifs au bébé (couches, bains, promenades, biberons, câlins…) et figure-toi l’Affreux, que j’en suis fier et que j’y prends même beaucoup de plaisir…

Samedi 20 Août 2011

Hé Vieil Ectoplasme !

Noé fait (enfin) ses nuits ! Peut-être que nous allons bientôt pouvoir reprendre une relation normale de couple et s’octroyer du temps pour nous ? Rien que pour nous ? Il est vrai que ces derniers mois ont été particulièrement éprouvants pour les « heureux parents » que nous sommes devenus. Notre vie sexuelle a littéralement disparu de notre planning hebdomadaire par manque de temps, avec une libido au dessous de zéro par manque d’énergie !

Mercredi 13 juin 2012

Hé ! La vie suit son cours et Noé grandit à vue d’œil. Je me réjouis de le voir progresser et changer sous mes yeux ébahis de papa comblé.

Souvent, en le voyant rire et s’épanouir, je me dis : « Tout de même, qu’est-ce que ça vaut le coup ! » Et j’aimerais être davantage présent pour m’occuper de lui. Heureusement, Olivia est à temps partiel, quant à moi, je mets le paquet les week-ends pour me rattraper. Pourtant, quand Olivia me parle d’agrandir la famille, je fais comme si je n’avais rien entendu. Non pas que l’idée ne me séduise pas, mais je serais plutôt du style « un jour à la fois » et « rien ne presse » tu vois ?

 

 

 

 

 

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.