Category Archives: Blog

Le “Spleen” est en promo à 0,99€ – Extrait cadeau pour vous…

Mardi 10 mai 2011

C’est arrivé Vieille Branche !

Noé est né ce matin. Olie m’a réveillé à deux heures, elle se contorsionnait de douleur. Le petit a pourtant mis sept heures avant de montrer le bout de son nez. Il est trop adorable, mais je n’osais pas le porter, tant j’avais peur de mal m’y prendre. Olivia a ri en me voyant si gauche et emprunté. Alors j’ai quand même fait l’effort de le tenir contre moi, il est si minuscule. Je suis mort de trouille en pensant à cette nouvelle responsabilité, mais je suis trop, trop heureux !

Samedi 14 mai 2011

Hé l’Affreux ! ça y est, Olie et moi avons définitivement basculé dans la sphère très prisée des heureux parents.

A peine rentrés de la maternité, hier matin, nous avons franchi le seuil avec Noé dans les bras, pour la toute première fois. Là, nous nous sommes regardés avec ma femme en se disant que le grand jour était enfin arrivé. A partir de ce moment nous serions trois et les choses allaient changer radicalement, du moins c’est ce qu’on entend dire à propos de l’arrivée d’un enfant. Mais je crois que ni elle ni moi n’avions conscience de ce que cela signifiait réellement.

Samedi 16 juillet 2011

Maintenant l’Ami, je vois un peu mieux ce que l’on entend par « changement radical » et « rien n’est plus pareil ». En fait, le couple passe d’une relation à deux où chacun des membres se soucie uniquement de l’autre (et accessoirement aussi un peu de lui-même !) à une relation à trois où les deux parents ne se soucient plus exclusivement que du troisième larron, jours et nuits… à chaque instant !

Eh là, mon ami, il y a un tel épuisement physique et nerveux, qu’il n’y a plus guère d’énergie pour l’autre ou pour soi-même. Ce qui me rassure pourtant un peu, c’est que :

  • Nous avons tellement d’amour pour ce petit-là que l’on peut facilement tout endurer pour lui (du moins, j’espère !)

  • Notre couple est (à priori) suffisamment solide pour surmonter cette épreuve

  • Cela n’est pas censé durer éternellement (même si on a parfois l’impression du contraire)

Quoiqu’il en soit, je tiens à faire ma part du job et je contribue avec dévouement aux soins divers et variés relatifs au bébé (couches, bains, promenades, biberons, câlins…) et figure-toi l’Affreux, que j’en suis fier et que j’y prends même beaucoup de plaisir…

Samedi 20 Août 2011

Hé Vieil Ectoplasme !

Noé fait (enfin) ses nuits ! Peut-être que nous allons bientôt pouvoir reprendre une relation normale de couple et s’octroyer du temps pour nous ? Rien que pour nous ? Il est vrai que ces derniers mois ont été particulièrement éprouvants pour les « heureux parents » que nous sommes devenus. Notre vie sexuelle a littéralement disparu de notre planning hebdomadaire par manque de temps, avec une libido au dessous de zéro par manque d’énergie !

Mercredi 13 juin 2012

Hé ! La vie suit son cours et Noé grandit à vue d’œil. Je me réjouis de le voir progresser et changer sous mes yeux ébahis de papa comblé.

Souvent, en le voyant rire et s’épanouir, je me dis : « Tout de même, qu’est-ce que ça vaut le coup ! » Et j’aimerais être davantage présent pour m’occuper de lui. Heureusement, Olivia est à temps partiel, quant à moi, je mets le paquet les week-ends pour me rattraper. Pourtant, quand Olivia me parle d’agrandir la famille, je fais comme si je n’avais rien entendu. Non pas que l’idée ne me séduise pas, mais je serais plutôt du style « un jour à la fois » et « rien ne presse » tu vois ?

 

 

 

 

 

Mon commentaire de “Mon Prince ne viendra pas…” d’Alex Kin

Clothilde, le Caliméro de l’amour.

Tout d’abord la couverture donne le ton, à cette comédie romantique drôle et prenante que j’ai adorée. L’intérêt du livre ne réside certainement pas dans la vie, aux rebondissements plutôt ordinaires, de la jeune Clothilde. Mais, tout le sel du roman tient dans la seule personnalité de son personnage principal. À la fois Bridget Jones — à cause de ses frasques et de ses bourdes, style Melle Lagaffe — et Ally McBeal, éternelle déçue de l’amour, Clothilde est craquante, fervente, amusante mais aussi je trouve très agaçante. Dans tous les cas elle ne laisse pas indifférent. Elle est comme une petite sœur ou une bonne copine qui enchaînerait les bêtises et les chagrins, et qu’on prendrait sous son aile, pour tenter de consoler. Pourtant, on compatit ! Elle a vécu un drame amoureux et ses tendances à l’auto-flagellation et à la complainte permanente en font un personnage blessé des plus attachants. On a très envie de savoir comment se terminera l’histoire sentimentale de ce petit Caliméro de l’amour. Je voudrais ajouter que je trouve le style d’Alex Kin très agréable, à la fois fluide, rythmé et coloré. Une très belle écriture pour un roman plein d’humour, à ne pas rater !

“Les Enfants de Néocité “gratuit en Novembre !

Bonsoir chers lecteurs, amateurs de dystopies romantiques, voici “les enfants de Néocité” l’aventure surprenante d’une jeune fille qui ne vieillit pas en immersion parmi les “Naturels” qui ont des chromosomes ordinaires… Pas facile d’être parfait dans un monde imparfait ! L’E-book est gratuit en ce moment partout sur les sites de vente… Bonne lecture !

Mon commentaire du livre “1942 à nos identités perdues” d’Annie Convert

Une française dans la tourmente : un hommage à toutes les femmes de la résistance.

J’ai adoré cette histoire qui met en scène une héroïne attachante, sincère et courageuse, à l’image de toutes ces femmes qui ont combattu dans l’ombre aux heures les plus sombres de notre histoire. Moi lectrice, je me suis totalement identifiée à Lison, j’ai tremblé avec elle, j’ai eu peur, j’ai eu froid, j’ai souffert, je me suis insurgée, j’ai été horrifiée, terrifiée, j’ai été émue aux larmes et je suis tombée amoureuse du regard bleu de Vianney… Bref, Lison nous emmène avec elle dans son épopée aux multiples rebondissements, et l’on se demande à chaque fois où cela va nous mener, et si cela finira un jour (et surtout comment cela finira?) Lison c’est une femme ordinaire, une simple infirmière qui devient une héroïne hors-du-commun dans un contexte de guerre et d’occupation. Lison, c’est un peu nous toutes, celle que nous voudrions être, une femme forte, une héroïne comme il en existe encore trop rarement. Je vous le recommande chaudement !

“La nuit de l’Ange – Romain” est gratuit !

Romain, jeune journaliste frustré par son travail et tombeur compulsif voit sa vie basculer le jour où il se retrouve handicapé suite à un accident. Pourtant il va découvrir l’existence d’un univers parallèle dépourvu des contraintes matérielles où il pourra évoluer librement d’un monde à l’autre. Au bord du désespoir, il trouvera réconfort auprès de son ange « Gandalf » qui fera tout pour mener à bien sa mission et soutenir le jeune homme dans cette terrible épreuve de vie. Romain ressortira totalement transformé de ce parcours initiatique hors-normes.

Mon commentaire du livre “Le langage des cœurs” de Maxime Bécue

Il y a des livres essentiels, celui-ci en fait partie ! Des questionnements et des pistes de réflexion sur notre moi profond, la nature de l’esprit, le chemin de l’épanouissement et du bonheur. Comment entendre la voix de notre cœur quand nous entendons notre ego en permanence ? Et si le cœur avait finalement raison ?

Maxime Bécue nous invite à suivre les pas de Tim le long d’un périple qui a tout d’un pèlerinage spirituel. Tim est un sage, un homme de foi, un être éveillé ou peut-être qu’il n’est qu’un homme comme vous et moi. Nous le suivons au fil de ses multiples rencontres simples mais sincères. A chaque fois un questionnement émane de ces rencontres, qui ne manque pas de nous interpeler nous lecteurs, et de nous ramener à nos propres interrogations existentielles et profondes. Chacun pourra tirer de cette lecture bien écrite et abordable, des éléments de réponses à ses questions essentielles.

A découvrir absolument !

Mon commentaire du roman “Adieu l’humanité et bon voyage” de Benoît Henno

Une épopée pré-apocalyptique, entre rêve et cauchemar !

Une belle surprise que ce second roman de Benoît Henno, qui nous raconte l’histoire de deux adolescents Candice et Allan face à la destruction programmée de l’humanité.

Dans dix ans précisément, la Terre sera détruite. Or, comment s’organiser et continuer de vivre (ou simplement survivre) face à cette terrifiante perspective ?

Les humains se rassemblent alors au sein de diverses organisations selon leurs personnalités, qui cohabitent tant bien que mal…

Ce roman nous met face à l’humain, à nous-même et à nos responsabilités. Que ferions -nous si nous savions notre fin imminente ? Dix ans à vivre, c’est à la fois long et très bref. Quel camp choisirions-nous ? Serions-nous du côté des pilleurs, des combattants ou des croyants ? Choisirions-nous le bien ou le mal ? L’égoïsme ou l’altruisme ? Finalement le livre nous ramène à nous-même, à l’ ici et maintenant, puisque c’est notre sort de devoir vivre chaque instant du reste de notre vie en toute responsabilité, car nul ne sait jamais s’il sera encore en vie le jour suivant !

Par delà l’histoire des deux protagonistes dans un monde pré-apocalyptique, c’est un roman riche en sagesse et en enseignements, un hymne à la vie sur terre, à l’humanité tout entière et à l’amour. L’humain détient au fond de lui la précieuse conscience, une énergie commune à toutes choses de ce monde. Il se doit de vivre chaque jour en pleine conscience et en pleine responsabilité, car sa vie est courte et qu’il fait parti d’un seul grand « tout ».

Mon commentaire du roman “La loterie du ciel” de Aurélie Moulin

La loterie du ciel est un premier roman pour A. Moulin. L’histoire est originale tant par le thème que par l’univers de SF qui y est dépeint. Je reconnais que j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, mais j’ai appris à apprécier Simon au fil des pages, je me suis laissée entraîner dans ses péripéties amoureuses et dans l’enquête qu’il mène, allant de surprises en surprises, jusqu’au dénouement. Aurélie Moulin est une jeune auteure à encourager pour son imagination fertile et son originalité !

Mon commentaire du Roman “Sous le signe de l’infini de C.C. Robin

Tout d’abord, la couverture est déjà magique, cette jolie brunette avec des yeux perçants d’un bleu turquoise improbable, qui nous dévisage si étrangement, c’est déjà une belle invitation à la lecture et au mystère. J’avais acheté le livre pour mes fils, mais c’est moi qui l’ai lu ! (j’espère tout de même, qu’ils vont se laisser tenter ! ) et je n’ai pas été déçue. Enfin… au début, j’avoue, je me suis dit, c’est l’Harry Potter au, féminin ! Encore une énième histoire où vont se confronter le bien et le mal dans un combat sans merci !…Et je me suis amusée à retrouver les points communs avec cette saga à succès de J.K.R. Puis petit à petit, au fil de la lecture, je me suis laissée envoûtée par Cléa et son étrange protecteur. Quelle drôle d’histoire ! Moi qui suis une inconditionnelle du surnaturel, du magique, de l’irrationnel, là, j’ai clairement été servie. Quelle imagination ! Et une belle écriture par laquelle on ne peut que se laisser ensorceler au fil des pages, qui nous emmènent dans une contrée magico-futuriste.

“Les enfants de Néocité” pour 1,99 €

Astrée est une jeune Citénienne exemplaire destinée à prendre la fonction honorifique de Commandrice de la cité, lorsque son père devra se retirer. Mais quand la menace des insurgés se renforce, elle se lance dans une mission insolite : infiltrer clandestinement le réseau ennemi pour mieux le détruire. Pour ce faire, elle devra subir une préparation tant physique que mentale et quitter le cocon protecteur de la Néocité, afin de devenir Agathe, la “Naturelle”. Mais elle est bien loin de se douter que sa vie est sur le point de basculer et que sa transformation sera aussi profonde qu’irrémédiable. Quête initiatique entre deux mondes que tout oppose, le roman interroge sur la véritable nature humaine, à travers la recherche identitaire et spirituelle des personnages.